Les enquêtes sur les affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics s’accélèrent à partir de ce jeudi 16 mai où plus de 50 personnalités politiques et hommes d’affaires seront convoquées par les enquêteurs de la gendarmerie nationale. Ces personnalités devront se rendre à la brigade de recherches de Bab Jedid pour qu’elles soient entendus à propos de plusieurs affaires de corruption et de dilapidation des deniers publics. 

Parmi ces personnalités convoquées, nous retrouvons Amar Ghoul, l’ex-ministre des Travaux Publics, et l’une des figures politiques majeures en Algérie ces 20 dernières années. Amar Ghoul sera questionné à propos de plusieurs dossiers notamment celui de l’Autoroute est-ouest, soulignent nos sources. Amar Ghoul ne manquera pas d’être questionné sur ses relations troublantes avec le général Toufik et plusieurs autres dirigeants politiques en ce moment emprisonnés.

D’autre, un autre ancien ministre  des Travaux Publics devra affronter les enquêteurs de la Gendarmerie Nationale. Il s’agit d’Abdelkader Ouali qui a dirigé ce secteur entre 2015 et 2016. Abdelkader Ouali sera interrogé à propos des projets et marchés obtenus dans des conditions troublantes par Ali Haddad. L’ex-Wali d’Alger, Abdelkader Zoukh est cité lui aussi dans plusieurs affaires et fera régulièrement des va-et-vient à la brigade de recherches de Bab Jedid.

D’après nos sources, des arrestations et présentation devant le parquet général du tribunal de Sidi M’hamed pourraient survenir d’ici la fin de ce mois de main dans le sillage ces enquêtes.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE