Abdelhamid Si Affif, qui occupe actuellement le poste de président de la Commission des affaires étrangères,  est un homme étrangement riche, voire même très riche, a-t-on appris au cours de nos investigations. 

Une fortune colossale pour simple député payé à peine 300 mille Da par mois. En effet, Abdelhamid Si Affif, originaire de la wilaya de Mostaganem, s’est accaparé ces dernière années de plusieurs logements et biens commerciaux. Il possède, effectivement, un appartement F4 à Garidi, dans la cité résidentielle d’Alger tout près de Kouba, un autre appartement luxueux à Bouzaréah, sur les hauteurs d’Alger, un local commercial pour sa fille au bâtiment de l’artisanat alors qu’elle travaille officiellement comme fonctionnaire dans une banque située… à Mostaganem.

Justement, dans cette ville de l’ouest algérien, ce député aux allures ordinaires est propriétaire d’une grande villa 4 étages située sur la  route de Mazagran, 5 appartements dont 4 sont situés dans des cités AADL ! Force est enfin de constater que le député Abdelhamid Si Affif est propriétaire directement ou indirectement d’au moins 22 hectares à Sidi Lakhdar dans la wilaya de Mostaganem ainsi que de 8 autres hectares au niveau de la localité de Sidi Lakhder. Un patrimoine foncier et immobilier qui soulève de nombreux soupçons pour un simple député ayant consacré sa vie aux activités parlementaires. Algérie Part poursuit ses investigations sur ce personnage unique en son genre et reviendra avec de nouvelles révélations sur troublantes affaires.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE