L’ancien patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, a démenti catégoriquement les informations colportées par certains médias nationaux. Selon des sources autorisées, Abdelghani Hamel a déploré le manque de professionnalisme de ces médias qui ont propagé des informations totalement « invraisemblables ». 

En effet, ces sources autorisées ont confié à Algérie Part que le général Abdelghani Hamel nie toute propriété d’un investissement gigantesque réalisé sur un terrain de… 500 hectares.  L’ancien patron de la DGSN défie, soulignent ces mêmes sources, les médias nationaux de présenter la moindre preuve démontrant la véracité de ces informations que nos sources qualifient de « farfelues ».

Concernant la passation de consignes avec son successeur le colonel Mustapha Lahbiri, à la fin du mois de mai 2018, Abdelghani Hamel a assuré à nos sources que ce processus s’est déroulé de la manière la plus normale du monde. Hamel dément toute disparition étrange de « dossiers » ou d’un quelconque matériel appartenant à la DGSN. Selon nos sources, Abdelghani Hamel se dit victime d’un véritable lynchage médiatique et se réserve le droit  d‘engager toute action judiciaire appropriée pour assurer la protection de ses intérêts et son intégrité.

Abdelghani Hamel affirme enfin, concluent nos sources, sa fierté d’appartenir pendant 43 ans à l’institution militaire. « Il lui apporte tout son soutien indéfectible », certifient nos sources.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE