Comme nous l’avons indiqué dans une précédente publication, l’ancien  patron de de la DGSN, le général Abdelghani Hamel, a été entendu par les juges de la Cour de Tipaza avec son fils Mourad sur une affaire de foncier. 

Les accusations colportées contre Mourad Hamel concernent un lot de terrain attribué dans le cadre d’un projet d’investissement dans la localité de Magtaa Kheira. Le fils d’Abdelghani Hamel n’ a jamais pu obtenir réellement ce terrain en raison de plusieurs complications administratives, mais le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Tipasa a jugé nécessaire d’enquêter sur un éventuel trafic d’influence qui pourrait impliquer l’ancien patron de la DGSN.

Après son passage devant le juge d’instruction, Abdelghani Hamel devra revenir à la Cour de Tipaza pour une confrontation avec les autres accusés. Cette séance de confrontation se tiendra dans les prochaines semaines, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes.

Rappelons enfin que l’ancien DGSN a comparu devant le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Tipasa aux environs de 10H00 de la matinée sans qu’aucune accusation ne lui soit portée en cette première audience devant se poursuivre dans les prochains jours, a-t-on signalé de source judiciaire.

A noter que le tribunal de Tipasa a ouvert une enquête judiciaire sur des affaires de corruption relatives à « des activités illégales », « trafic d’influence » et « dilapidation du foncier », entre autres, a-t-on appris de sources judiciaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE