Les forces de la gendarmerie nationale ont été fortement déployées pour tenter d’empêcher les manifestants venus des autres wilayas du pays d’entrer à la capitale Alger pour rejoindre leurs compatriotes qui se préparent à manifester massivement ce vendredi dans le but de réclamer le départ définitif du régime en place. 

Force est, par ailleurs, de constater que les accès routiers vers Alger sont quasiment bloqués par la gendarmerie au niveau de certains tronçons de l’autoroute est-ouest notamment vers Lakhdaria et Bouira. Les gendarmes procèdent à des fouilles minutieuses des voitures et tentent d’empêcher les citoyens de se déplacer librement. Cette tactique a été d’ores et déjà utilisée vendredi passé, mais sans grand succès puisque sur les grands boulevards de la capitale, des millions d’Algériens ont manifesté pacifiquement.

LAISSER UN COMMENTAIRE