L’ex-Premier ministre, Ahmed Ouyahia, s’est toujours targué d’être « un simple salarié » qui vit de sa « fiche de paie ». Un énorme mensonge que le rédacteur en chef d’Algérie Part, Abdou Semmar, va démonter en démontrant sur le plateau de l’émission Kawalis toute l’ampleur de la fortune familiale des Ouyahia. 

Une fortune acquise dans des conditions douteuses et suivant des méthodes très violentes comme les menaces ou le chantage comme le démontre le scandale du salon MED-IT. Abdou Semmar dévoilera ainsi toutes les entreprises qui appartiennent aux enfants et femme d’Ahmed Ouyahia. Il révélera également les marchés obtenus par son fils, Lamine Ouyahia. Ce dernier est clairement impliqué dans de nombreux transferts de devises très suspects entre Alger et Dubaï. En 2014-2015,  des agents de l’administration de la direction générale des impôts (DGI) ont diligenté une enquête sur les pratiques fiscales du fils d’Ouyahia.

Mais ce dernier s’en est miraculeusement sorti grâce à un coup de fil venu d’en haut. Des privilèges et « une protection politique » qui ont permis aux enfants d’Ouyahia d’amasser une énorme fortune allant jusqu’à s’offrir des building dans la banlieue d’Alger, Bab Hassen. Suivez ce grand déballage avec Abdou Semmar sur le plateau de Kawalis :

LAISSER UN COMMENTAIRE