Baha Eddine Tliba, le député milliardaire FLN d’Annaba, a bien profité de l’inauguration du Sheraton grand luxe d’Annaba en décembre 2016. Avant d’ériger cet hôtel, qui a coûté 140 millions d’euros, situé à 200 m seulement du mythique Cours de la Révolution, une importante étude a été commandée pour encadrer ce projet. 

Et le Bureau d’Etudes qui a été désigné pour prendre en charge le suivi du projet de l’hôtel Sheraton Annaba n’est autre que le bureau SETO dont le propriétaire est le député Tliba Baha Eddine. Le coût de ce marché onéreux a été évalué à près de deux millions d’euros. Une importante enveloppe budgétaire qui a fini dans les poches du milliardaire Tliba.

Selon nos investigations, Tliba a usé de tout son pouvoir et influence pour obtenir son marché alors que d’autres bureaux d’études nettement plus sérieux et prestigieux étaient en lice. Les autorités en charge du projet du Sheraton d’Annaba ont subi un énorme pressing pour avantager le bureau de Tliba en dépit de l’opposition de la principale structure publique responsable de ce projet, à savoir la Société d’investissement hôtelier (SIH) basée à Alger. Deux millions d’euros étaient en jeux. Pas question de les louper pour le milliardaire vorace. Et jusqu’à aujourd’hui, aucune enquête n’a été diligentée à Annaba pour élucider les circonstances exactes de l’attribution de cet important marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE