Ce lundi 22 avril, le Wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a été chassé par une immense foule en colère. Les images sont effarantes. On y voit un haut commis de l’Etat qui court comme un fugitif au moment où il était pourchassé par une population enragée qui le rejette comme un malfrat. 

Cette scène s’est déroulée au niveau de la Place des Martyrs en plein coeur d’Alger-centre. Zoukh a été évacué par ses gardes du corps qui ont tout tenté pour l’extraire à une foule en colère scandant « pouvoir assassin ». C’est dire enfin que l’actuel Wali d’Alger incarne l’une des figures les plus impopulaires du régime algérien.

LAISSER UN COMMENTAIRE