Inédit, effarant, les adjectifs manquent cruellement pour qualifier le sort que l’homme le plus riche du pays est en train de vivre en ce moment. Issad Rebrab a été, effectivement, présenté devant le tribunal de Sidi M’hamed. Comme il a été annoncé par Algérie Part, Rebrab, la première fortune du pays, a été transféré devant le tribunal Abane Ramdane après avoir terminé les auditions auxquelles il était soumis à la brigade de recherches de la Gendarmerie Nationale de Bab Jedid.

Issad Rebrab, l’homme qui pèse 3 milliards de dollars, est accusé, d’après nos sources, d’avoir surfacturé délibérément les prix des importations de ses équipements industriels pour transférer illicitement des devises vers l’étranger. Des devises qui ont servi à enrichir ses affaires réalisées en France, Italie, Brésil ou Hong Kong.

Il est à souligner enfin que même la télévision publique nationale l’ENTV a confirmé officiellement l’arrestation de Rebrab par les enquêteurs de la gendarmerie nationale. La même source a confirmé que Rebrab est accusé de « fausses déclarations » et de violations à la réglementation des changes en Algérie. Rebrab et les frères Kouninef sont également accusés de non respect des engagements contractuels dans la réalisation de projets publics, trafic d’influence avec des fonctionnaires publics pour l’obtention de privilèges et détournement de fonciers et de concessions ».

LAISSER UN COMMENTAIRE