Abdou Semmar, le rédacteur en chef d’Algérie Part, a dévoilé sur le plateau de l’émission « l’Algérie de Demain » diffusée par Amel TV les véritables raisons qui ont conduit à l’arrestation et l’incarcération du général-major Saïd Bey, l’ex-commandant de la 2e région militaire. 

Abdou Semmar a expliqué que tout a commencé lorsque les enquêteurs de la gendarmerie nationale ont perquisitionné la villa d’Ali Haddad située au Val d’Hydra. Ce jour-là, ces enquêteurs ont retrouvé plusieurs armes alors que le milliardaire algérien, patron du groupe l’ETRHB, disposait uniquement d’une seule autorisation de port d’arme. Les investigations de la brigade de recherches de la gendarmerie nationale ont démontré que ces armes appartenant à Ali Haddad lui ont été attribuées par le général-major Saïd Bey. Ce dernier est rapidement interpellé et placé sous mandat de dépôt par le tribunal militaire de Blida.

Abdou Semmar est revenu également sur les dessous des convocations judiciaires adressées à Ahmed Ouyahia et Mohamed Loukal. Le rédacteur en chef d’Algérie Part a expliqué les enjeux des enquêtes judiciaires dans lesquelles ces deux hauts responsables du régime seront auditionnés. A suivre sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE