L’ancien commandant de la 2ème région militaire (RM), le général-major Saïd Bey, est au coeur d’une incroyable sombre affaire de dissipation et recel d’armes et de munitions de guerre. Selon des sources proches du haut commandement militaire, Saïd Bey est accusé d’avoir fourni des armes à des richissimes oligarques notamment Ali Haddad, le milliardaire controversé, deuxième fortune du pays, qui se retrouve en ce moment à la prison de Blida. 

Saïd Bey retrouve ainsi les cellules de la prison de Blida après avoir fait partie des cinq généraux-major placés mi-octobre dernier sous mandat de dépôt par le tribunal de militaire de Blida. Ces 5 généraux-majors ont été libérés le 5 novembre 2018 sur ordre du Président Abdelaziz Bouteflika. Concernant cette affaire de recel d’armes et de munition de guerre, les investigations menées par les gendarmes et d’autres services de sécurité promettent de livrer leurs lots de révélations scandaleuses.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE