Algérie Part a obtenu au cours de ses investigations un document exclusif qui dévoile toutes les enquêtes déclenchées par la brigade de recherches de Bab Jedid de la Gendarmerie Nationale sur les nombreux marchés conclus entre les entreprises appartenant à Ali Haddad et son groupe l’ETRHB avec les filiales de Sonatrach, la plus grande entreprise publique en Algérie. 

Dans ce document, nous retrouvons effectivement plusieurs marchés réalisés par l’ETRHB ou ses filiales au profit de Sonatrach ou ses multiples filiales. Ces marchés attisent les soupçons des enquêteurs de la gendarmerie nationale qui ont interpellé officiellement le ministère de l’Energie pour qu’il instruise la direction générale de Sonatrach de lui remettre avant le dimanche 21 avril un CD-ROM contenant tous les éléments d’information concernant ses marchés publics accordés au milliardaire Ali Haddad et ses associés.

Force est, par ailleurs, de constater que les enquêteurs de Bab Jedid ont demandé également des informations sur des marchés conclus entre plusieurs autres sociétés privées et des filiales du groupe Sonatrach. Il s’agit, par exemple, des marchés obtenus par le groupe KOUGC de la famille Kouninef. Mêmes les activités de certaines entreprises publiques comme le groupe Cosider avec Sonatrach ont attiré l’attention des enquêteurs de la gendarmerie nationale. Algérie Part poursuit ses investigations dans ce dossier.

LAISSER UN COMMENTAIRE