Sans surprise, les résidus du système n’admettent pas l’idée du « dégagisme », et encore moins celle de l’alternance, ils l’ont bien prouvé depuis 1962.
Pour le confirmer, Bensalah, ce président sans Peuple, entame des consultations illégitimes en vue des élections Présidentielles, et/ou autres fins inavouées.. Une liste « secrète » de 100 personnes est déjà pré-établie, comme pour entamer un processus de division. Un souvenir pas très lointain revient pour confirmer cette thèse: l’issue des événements de Kabyle en 2001.
C’est pourquoi, il est urgent en ce moment crucial de notre Histoire, de répondre au devoir de la Nation, et de se rassembler autour de l’Appel du Peuple. Il est grand temps d’entamer un dialogue inclusif en vue de construire une transition pacifique qui émane du Peuple.
C’est dans ce sens, que tous nos efforts doivent converger. Et c’est pour cette raison que nous avons adressé un Appel pour l’organisation des « Assises Nationales de la Transition » qui permettront ce dialogue et ce consensus entre les porte-paroles désignés par le Peuple et le Peuple lui-même. Ces personnalités plébiscités par les masses populaires doivent assumer leurs rôles, sans la moindre hésitation, au détriment d’une ambition individuelles (probable), pour un bien collectif, celui de l’Algérie.

Seuls nous voulons aller vite, ensemble nous irons plus loin.
Enfin, je profite de cette tribune pour rendre un vibrant hommage à toutes les victimes de ce système, aux militants et militantes sincères et anonymes, sans elles, le Peuple ne serait pas descendu dans les rues pour exiger un changement radical avec le système, une justice sociale, une redistribution équitable des richesses, une affirmation des droits et libertés et l’établissement d’un Etat de droit.
C’est grâce à tous ces valeureux martyrs qui ont combattu l’injustice, que nous sommes arrivés là, aujourd’hui. Aux victimes du Printemps noir en Kabylie, de la décennie noire, aux victimes des événements de 1962, 1963, 1980, 1988, tous ceux qui ont subit l’injustice, et aux Harragas disparus dans la mer.. Cette nouvelle Algérie vous rendra justice ! Que Dieu vous accueille en Son vaste Paradis.
Contribution ouverte sur la plateforme : http://chng.it/47dQ6kdgFn

LAISSER UN COMMENTAIRE