Changer l’Algérie est un processus qui va prendre au moins 5 ans, a expliqué Abdou Semmar, le rédacteur en chef d’Algérie Part, sur le plateau du JT Afrique de TV5 Monde. Il faudra au moins cette période de 5 ans pour permettre à l’Algérie de se doter d’institutions politiques performantes et légitimes. 

Au cours de cette même période, il sera procédé à l’élection d’un nouveau Président de la République qui ne pourra pas cumuler de mandats puisqu’il se consacrera uniquement à conduire une période transition. « Le pouvoir en Algérie, c’est un véritable cadeau empoisonné », a encore expliqué Abdou Semmar d’après lequel il faudra beaucoup de courage, de chance et de compétences à celui qui devra prendre en charge les gros problèmes actuels de l’Algérie sur tous les plans. « L’Algérie est un pays complexe et il lui faut en urgence un nouveau souffle pour repartir à zéro et construire son avenir », a conclu ainsi le rédacteur en chef d’Algérie Part qui a été invité sur le plateau de la grande chaîne de télévision francophone TV5 Monde pour répondre aux questions sur l’Algérie des internautes originaires des quatre coins de la planète.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE