Le général-major Bachir Tartag et le chef d’Etat-Major Ahmed Gaïd Salah ont enterré la hache de guerre. Les deux dirigeants ont décidé d’en finir avec les tensions qui les opposaient depuis longtemps. Preuve en est, Tartag a été convié officiellement à participer une réunion en haut lieu organisée à Alger pour plancher sur la situation actuelle de notre pays. 

Selon nos sources, Bachir Tartag a fait savoir au cours de cette réunion qu’il soutient la feuille de route proposée par le haut commandement militaire dirigé par Ahmed Gaïd Salah. Il s’agit plus exactement de l’organisation des élections présidentielles le 4 juillet prochain. Il semble donc que les deux hommes sont d’accord pour affirmer que l’Algérie ne peut pas rester longtemps sans un Président élu par le peuple.

D’après nos sources, le général-major Ali Bendaoud a également participé à cette réunion. Tartag et Bendaoud devront également retrouver leurs fonctions au sein des services de renseignement pour assurer à cet appareil sécuritaire une cohésion précieuse dans ces moments difficiles que traversent l’Algérie, a-t-on appris auprès de nos sources.

Il est à signaler que, pour l’heure, aucun décret officiel n’a été publié pour valider le limogeage de Tartag de la coordination nationale de la D.S.S, à savoir l’ex-DRS. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE