Ces images témoignent de la force de la volonté populaire qui réclame haut et fort le changement en Algérie. Des milliers de manifestants ont réussi à braver le dispositif de répression déployé à Alger-centre. Des marcheurs criant leur soif de changement ont fait reculer un canon à eau qui devait être utilisé pour disperser violemment les manifestants fortement mobilisés pour le 8e vendredi. 

Ce vendredi 12 avril, les forces de sécurité ont tout tenté pour empêcher qu’une immense foule se rassemble au niveau des principaux faubourgs de la capitale Alger. Mais c’était peine perdue. La détermination des manifestants algériens étaient beaucoup plus forte. Des millions de manifestants sont descendus dans toutes les rues du pays forçant ainsi le passage des barrages filtrants de la Gendarmerie Nationale mis en place sur de nombreux tronçons de l’autoroute est-ouest. A Alger-centre, les forces anti-émeutes n’ont pas découragé les manifestants qui ont marché massivement pour crier « Dégagez Tous ! » Le nombre hallucinant des manifestants dans les rues d’Alger a forcé les autorités algériennes à procéder au retrait des policiers antiémeutes de la place de la Grande Poste.

LAISSER UN COMMENTAIRE