Le directeur général de la Radio algérienne, M. Chabane Lounakel, devra être limogé dans les heures, voire jours à venir, a-t-on appris de sources sûres. Ce limogeage doit intervenir dans le sillage du mouvement de contestation enclenché par les travailleurs de la radio nationale qui réclament le respect de leur liberté éditoriale et la fin de l’ère de la censure. 

D’autre part, le nom de Chabane Lounakel  est également cité dans plusieurs marchés publicitaires douteux conclus entre des agences de communication privées et la direction générale de la radio nationale. Pour rappel, le directeur général de la télévision nationale algérienne, Toufik Khelladi, a été limogé le 25 mars dernier en pleine contestation de ses journalistes contre dans la couverture des manifestations réclamant le départ du président Abdelaziz Bouteflika.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE