« Je m’engage à organiser les élections présidentielles dans un délai maximum de trois mois ». C’est avec ces mots que l’homme qui assure depuis aujourd’hui 09 avril la fonction de Président par intérim en Algérie a prononcé son premier discours à la télévision nationale. 

« Notre peuple entame un virage décisif de son histoire », a reconnu, par ailleurs, Bensalah dans un discours retransmis en direct sur l’ENTV. « Au nom des citoyennes et des citoyens, je remercie les forces de l’ordre pour leur professionnalisme », a également affirmé Bensalah en remerciant « l’ANP pour avoir respecté la Constitution ». « Je tends la main sincère à tous pour dépasser les conflits », a-t-il encore expliqué en promettant des consultations avec la classe politique pour la mise en place d’une commission nationale qui va gérer les élections présidentielles en toute transparence.

« Notre mission est de remettre le pouvoir à un président élu dans un délai de 90 jours à partir d’aujourd’hui », a promis aussi Abdelkader Bensalah qui s’engage enfin à appliquer les articles 7 et 8 de la Constitution, pour réunir les conditions d’une élection transparente, pour permettre à notre peuple de choisir librement.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE