Des centaines d’étudiants ont organisé une marche dans les rues de la capitale Alger pour réclamer le lancement d’une véritable période de transition et la constitution d’une assemblée constituante représentative du peuple Algérien. 

Les étudiants ont manifesté également contre la nomination du gouvernement conduit par Nourredine Bedoui. Un gouvernement qu’ils estiment illégitime. « Chaque jour, une marche ! Nous n’allons jamais arrêter de manifester », ont crié ainsi ces étudiants qui ont adressé un « Dégage » général à tous les hauts responsables du pays sans aucune exception. Il s’agit de la première manifestation publique après l’annonce officielle de la démission d’Abdelaziz Bouteflika avant la fin de son mandat présidentiel le 28 avril prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE