Ali Haddad, le deuxième homme le plus riche du pays, a été bel et bien interpellé ce dimanche matin vers 5 H du matin au niveau du poste frontalier d’Oum Tboul à la frontière tunisienne, a-t-on confirmé auprès de plusieurs sources concordantes. 

Selon nos informations, Ali Haddad n’a pas fait l’objet d’aucune arrestation musclée de la part des services de sécurité. Mais ce refoulement s’est déroulé dans des conditions troublantes car Ali Haddad ne fait pas l’objet d’une Interdiction de Sortie du territoire national (ISTN), assurent nos sources. Sur quelle base légale, ce refoulement a été donc décidé ? Pour l’heure, aucune information officielle n’a filtré sur cet événement qui soulève de nombreuses interrogations.

LAISSER UN COMMENTAIRE