Les Algériens ont répondu à Ahmed Gaïd Salah ! Dés les premières de la matinée de ce vendredi, ils étaient nombreux, très nombreux à investir la rue pour clamer le rejet de la solution proposée par le Chef d’Etat-Major de l’ANP. « Nous voulons l’application de l’Article 7 de la Constitution », affirment plusieurs pancartes brandies par des manifestants déterminés et mobilisés jusqu’à tard dans la nuit du jeudi au vendredi pour préparer les marches de ce vendredi 29 mars. 

L’article 7 de la Constitution algérienne précise que « Le peuple est la source de tout pouvoir. La souveraineté nationale appartient exclusivement au peuple ». Cela signifie que les manifestants rejettent catégoriquement le plan que veut imposer le vieux général de l’ANP. Les Algériens ne veulent d’aucun subterfuge qui risque de leur subtiliser leur victoire contre le régime.

« Nous avons dit Dégagez tous, oui tous ! », clament d’autres manifestants qui refusent ainsi l’intervention du Chef de l’Etat-Major de l’Armée qu’ils considèrent comme l’un des piliers de ce régime qu’ils contestent à chaque fois dans les rues.

LAISSER UN COMMENTAIRE