Liamine Zeroual a été officiellement contacté par la Présidence de la République pour entamer des discussions concernant l’application d’une feuille de route qui sortira l’Algérie de la crise actuelle. Zeroual a même rencontré aujourd’hui mardi à Alger une délégation formée par des représentants du Palais Présidentiel d’El-Mouradia. 

Au cours de cette rencontre, Liamine Zeroula a prôné l’application de l’article 102 pour officialiser la destitution d’Abdelaziz Bouteflika, malade, affaibli et contesté vigoureusement par la rue Algérienne. En revanche, Zeroual a posé ses conditions pour accepter de diriger une instance présidentielle composée de « sages » afin de diriger le pays en période de transition. Parmi ces conditions, Zeroula a exigé la présence de plusieurs personnalités sélectionnées par ses soins à l’instar de Zohra Bitat, Mouloud Hamrouche et Ahmed Benitour, l’ex-chef de gouvernement, a-t-on appris auprès de nos sources.

Par ailleurs, Liamine Zeroual a fait savoir à ses interlocuteurs que la période de transition qu’il faut instaurer en Algérie doit durer pas moins d’une année car il est nécessaire de modifier l’actuelle constitution et de procéder à une nouvelle réorganisation politique du pays dans l’optique de mettre en place une deuxième République en Algérie. Liamine Zeroual a jugé enfin vital de choisir un nouveau Premier-ministre pour conduire un gouvernement de transition nationale en attendant l’organisation d’une nouvelle élection présidentielle. Les pourparlers entre Zeroual et les représentants de la Présidence devront répondre pour un deuxième round avec comme objectif d’aboutir à un accord définitif qui donnera le coup d’envoi à la transition politique en Algérie.

LAISSER UN COMMENTAIRE