« Je ressens un immense espoir ». C’est avec ces mots que le célèbre chanteur Enrico Macias a exprimé son regard sur les manifestations du mouvement populaire qui ébranle l’Algérie. « Quand je vois ces millions de gens manifester pacifiquement pour que tout changer pour eux, c’est un immense espoir non-seulement pour eux, mais pour moi aussi », a dit ainsi Enrico Macias sur le plateau de BFM TV, la première chaîne d’information en France. 

Enrico Macias n’a pas manqué aussi de revenir sur son désir de retourner en Algérie, sa terre natale. Le chanteur réputé pour ses positions favorables à Israël a expliqué qu’il est possible que ces événements puissent lui permettre « d’ouvrir de nouvelles portes » en Algérie. « Je sens que je vais y aller », a résumé ainsi le chanteur né à Constantine le 11 décembre 1938. « J’ai envie de retourner et de sentir l’air de mon pays, ma terre natale », a-t-il affirmé encore.

« J’espère que ça va changer en Algérie. Quand le peuple bouge de cette façon, on va l’entendre », a conclu enfin Enrico Macias, le chantre de la musique judéo-arabe et Andalouse.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE