Les événements s’accélèrent en Algérie notamment au sein du sérail où l’impressionnante mobilisation populaire est en train d’exercer une énorme pression pour aboutir au départ d’Abdelaziz Bouteflika. Justement, selon des sources sûres, le Palais Présidentiel d’El-Mouradia est sur le point de céder à cette pression. 

En effet, nos sources révèlent qu’une nouvelle lettre est en cours de préparation au niveau de la Présidence de la République. Il s’agit d’un message présidentiel qui devra être diffusé demain jeudi 21 mars, à savoir à la veille du vendredi 22 mars qui promet d’être une autre journée de grande mobilisation populaire.

Et dans cette lettre, Abdelaziz Bouteflika risque d’annoncer son départ au lendemain du 28 avril prochain, date à laquelle son mandat présidentiel arrive à terme. Il s’agirait d’une lettre d’au revoir au cours de laquelle Bouteflika va satisfaire les revendications de plusieurs millions d’Algériens qui réclament son départ immédiat du pouvoir. Notons tout de même que cette information n’est pas encore confirmée à 100 %. Il faut la prendre avec beaucoup de pincettes car les négociations dans les coulisses du régime algérien peuvent chavirer à nouveau et à n’importe quel moment une nouvelle orientation pourrait être adoptée. Le pouvoir algérien est réputé pour son incapacité chronique à trouver des solutions consensuelles.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE