« La Syrie, la Libye ont fait des erreurs que nous ne ferons pas”. C’est avec ces termes que le nouveau vice-premier ministre, Ramtane Lamara a répondu à ceux et celles qui craignent des dérapages des manifestations pacifiques en Algérie.  “Nous ne tomberons pas dans ce cycle de violences”, a-t-il encore rassuré dans un long entretien diffusé par la radio Chaîne III. 

“Les Algériens sont tous patriotes et réfractaires à l’ingérence étrangère. Nous serons imperméables aux tentatives d’influence”, a promis également le même haut responsable qui occupe les fonctions de ministre des Affaires Etrangères. Concernant enfin le nouveau gouvernement qui sera bientôt mis en place, Lamamra a promis de nouveaux visages. “La parole donnée par l’Algérie doit être respectée”, a-t-il dit en faisant remarquer que « le président de la république a souhaité un renouvellement substantiel du gouvernement », a rappelé Lamamra qui annonce le départ d’un certains nombre de ministres et leur remplacement par de nouveaux visages de femmes et de jeunes.

Si des représentants de l’opposition et de la société civile « souhaitent intégrer ce gouvernement, ils sont les bienvenus », dit-il, estimant, toutefois, qu’il sera plus facile à l’opposition d’intégrer le gouvernement, « une fois qu’elle aura participé à la nouvelle constitution ».

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE