Pourquoi la France a soutenu rapidement la feuille de route présenté par Abdelaziz Bouteflika pour sortir de la crise provoquée par les immenses manifestations de rue contre le 5e mandat ? Abdou Semmar, rédacteur en chef d’Algérie Part, répond à cette question cruciale qui préoccupe de nombreux algériens par un éclairage précieux. 

Selon notre Rédacteur en Chef, la France craint sérieusement le diktat d’une autorité militaire en Algérie et refuse de s’associer à une transition négociée ou imposée par les autorités militaires comme ce fut le cas au Burkina Faso en septembre 2015. Abdou Semmar explique, par ailleurs, l’importance stratégique que revêt l’Algérie aux yeux de la France notamment en raison de nombreuses considérations sécuritaires qui impliquent d’énormes enjeux politiques. Décryptage à suivre sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE