Nourredine Bedoui, le nouveau premier-ministre, a tenté de rassurer les manifestants algériens des sa prise de fonction. Bedoui a affirmé dans ce sens « qu’Il faut du temps et de la confiance pour concrétiser toutes les revendications exprimées par le peuple algérien au cours des derniers jours ».

« L’Algérie vit une étape particulière de son histoire et que les Algériens attendent de voir concrétisées toutes les revendications exprimées par les manifestants ces derniers jours », a-t-il encore déclaré  à l’issue de la cérémonie de passation de pouvoir qui a eu lieu, ce mardi 12 mars au Palais du Gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE