Citoyennes, Citoyens,

Le Président Abdelaziz Bouteflika vient d’annoncer son intention de retirer sa candidature et de reporter les élections présidentielles prévues en avril 2019.

Nous, membres du Collectif des Jeunes Engagés, rejetons catégoriquement cette solution. Nous exigeons l’annulation immédiate des élections présidentielles, le départ du régime actuel dans les plus brefs délais, et la mise en place d’un processus constituant.

Le report des élections présidentielles et la réalisation d’une conférence nationale sont une énième ruse du Pouvoir pour prolonger le 4ème mandat et maintenir le statu quo. L’option du “report” ne donne aucune garantie sur la date de fin de mandat du Président Bouteflika, ni sur un changement de système.

Bien au contraire, elle permet au pouvoir de se perpétuer dans l’irrespect de la volonté du peuple algérien. Pire encore, le régime tente de s’accaparer des idéaux du mouvement populaire en aggravant la crise politique actuelle. Les Algérien(ne)s refusent les vieilles solutions et veulent que l’avenir de l’Algérie soit décidée par les citoyens et non pas le régime.

Nous, membres du Collectif des Jeunes Engagés, appelons à une rupture radicale avec le système.

Ceci passe inéluctablement par l’annulation – et non pas le report – des élections, mais surtout, par la mise en place d’une assemblée constituante et d’un gouvernement de transition mené par une personnalité consensuelle et légitime, à même de garantir les revendications du peuple algérien.

Restons mobilisés ! Refusons l’agenda du régime et continuons à défendre une rupture radicale, celle qui concrétise un État de droit et une démocratie authentique.

Par le Collectif des Jeunes Engagés

Nos salutations les plus sincères.

L’équipe du Collectif des Jeunes Engagés (CJE)

LAISSER UN COMMENTAIRE