Je suis persuadé que l’Algérie a encore besoin de Bouteflika pour opérer un changement dans le calme et passer réellement à un Etat civil. L’anarchie et la violence nous guettent. Aucun consensus n’est à espérer, il y a trop de haine et d’égaux …

Les Toufikistes, les islamistes, les Nekkaz, les Amir Dz allah akbar, les auto-proclamés, la rue, la Kabylie… beaucoup de mouvements pour aucune union ! Ceux qui vont provoquer l’anarchie et la violence, sont ceux qui ne peuvent pas revenir par les urnes !!! Reb Dzaïr et les islamistes …. Ce n’est pas parce que ça a bien commencé que ça se terminera bien ! Attention ! Il y a trop d’intox, trop de manipulation, Ne cédons pas aux aventuriers.

Oui pour dégager le système, oui pour le changement, oui pour la 2e république… Évitons de reproduire l’été 1962 ! La voie de la paix est celle de Bouteflika. S’il est réélu, il y aura un gouvernement de transition nationale, une conférence nationale sans à priori, ni exclusion pour élire une constituante. Une élection présidentielle sans la participation de Bouteflka c’est une guerre déjà perdu d’avance pour le 18 Avril 2019. Ne détruisons pas ce qui est fait. Optons pour la voie de la paix. ne risquons pas d’aller vers l’inconnu. Voila pourquoi je soutiens Bouteflika.

Par Omar Ait Mokhtar, coordinateur du Mouvement citoyen algérien en France (MCAF)

LAISSER UN COMMENTAIRE