Au moment où des milliers, voire des millions, d’algériens ne cessent de sortir dans les rues pour clamer leur colère et leur rejet du 5e mandat, la Présidence de la République s’est lancée dans la préparation du projet de la conférence nationale pour le changement qui devra permettre à l’Algérie de vivre une période de transition pacifique dans ces moments troubles.

Des sources bien introduites au sein du sérail ont révélé à Algérie Part qu’une liste de personnalités est en cours de préparation à la Présidence de République pour les préparatifs des consultations qui seront menées et dirigées par une commission nationale du changement avec pour mission d’aboutir à une feuille de route qui dessinera les contours et modalités de la période de transition politique nécessaire à l’Algérie. Et les noms de plusieurs poids lourds de l’histoire et de la scène politique algérienne ont été d’ores et déjà consignés sur cette liste, nous apprennent nos sources.

Il s’agit, entre autre, de Mustapha Bouchachi, l’avocat et ancien Président de la Ligue Algérienne de Défense des Droits de l’Homme (LADDH), un interlocuteur jugé crédible par les manifestants contre le 5e mandat. Djamila Bouhired, la Moudjahida et figure emblématique de la Guerre d’Indépendance, devra elle-aussi être conviée par le Palais présidentiel d’El-Mouradia pour jouer un rôle dans cette commission préparatoire de la période de transition.

Mêmes certains anciens hauts responsables et dirigeants influents de l’Etat seront contactés pour prendre leur part au travail de ce processus de négociation politique. Nos sources certifient enfin que le général Toufik, l’ancien patron emblématique du DRS pendant plus de 25 ans, sera approché prochainement pour qu’il soit consulté et écouté dans le cadre du travail de cette commission nationale du changement. Pour l’heure, cette liste des personnalités politiques et publiques n’est pas officiellement validée. Elle est uniquement officieuse car les pourparlers se poursuivent toujours dans les salons du Palais Présidentiel d’El-Mouradia. Algérie Part reviendra bientôt sur ce sujet avec de nombreuses autres révélations.

LAISSER UN COMMENTAIRE