Le diplomate chevronné Lakhder Brahimi a été proposé à la Présidence de la République pour conduire la commission qui devra préparer une grande conférence nationale dont le but est de négocier avec toutes les forces de l’opposition et de la société civile des solutions concrètes à la crise actuelle paralysant le pays.

Des sources bien informées ont révélé à Algérie Part que le nom de Lakhader Brahimi a été évoqué lors d’une réunion restreinte organisée ce dimanche soir à la résidence présidentielle de Zéralda dés le retour d’Abdelaziz Bouteflika après son séjour hospitalier à Genève en Suisse. Des conseillers à la Présidence et hauts responsables de l’Etat ont été réunis à la Résidence Présidentielle de Zéralda pour commencer à étudier toutes les issues possibles et imaginables à l’impasse dans laquelle patauge l’Algérie en raison de l’immense colère populaire provoqué par le projet du 5e mandat.

Et parmi les solutions étudiées, il a été convenu de sélectionner rapidement une personnalité nationale de grande valeur pour conduire la commission de consultations avec tous les partis politiques et acteurs de la société civile dans le but de dessiner une feuille de route qui permettra à l’Algérie de vivre une paisible période de transition politique dans le sillage de ces grandioses marches de protestation contre le 5e mandat.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE