Le chef d’Etat-Major de l’ANP et vice-ministre de la Défense Nationale, Ahmed Gaïd Salah, vient de rejoindre le Palais Présidentiel d’El-Mouradia où se déroule depuis ce samedi matin une réunion importante pour étudier la situation actuelle du pays marquée par des marches de protestation historiques. 

Selon nos informations, le général Bachir Tartag, coordinateur des services de sécurité, et Tayeb Belaiz, le président du Conseil Constitutionnel, ont étudié ensemble au cours de cette réunion le scénario du report des élections avec à la clé l’établissement d’une période de transition en associant les partis politiques de l’opposition. Cette feuille de route comprend la mise en place d’un gouvernement de transition nationale composée de technocrates qui devra gérer le pays pendant au moins une année en attendant d’organiser de nouvelles élections présidentielles.

Or, ce scénario ne semble pas enthousiasmer l’homme fort de l’armée, Ahmed Gaïd Salah qui voit encore d’un très mauvais oeil l’abandon du 5e mandat et le report des élections. Des hauts responsables de la Présidence tenteront ce samedi de convaincre le chef d’état-major de soutenir une nouvelle feuille de route qui implique en urgence une période de transition visant à se réconcilier avec la rue. Les conclusions de cette réunion stratégique sont déterminantes car elles interviennent à la suite des marches populaires contre le 5e mandat.

LAISSER UN COMMENTAIRE