« En Algérie, un 8 mars transformé en fête d’indépendance », c’est avec ce titre que le quotidien français La Croix a décrit la mobilisation populaire que toute l’Algérie a connu durant ce vendredi historique. 

« Les Algériens sont à nouveau descendus par centaines de milliers à Alger, plus d’un million dans l’ensemble du pays, pour protester contre la candidature d’Abdelaziz Bouteflika pour un 5e mandat présidentiel. La coïncidence de ce troisième vendredi du mouvement populaire avec la Journée internationale de la femme a donné une dimension de fête populaire à cet événement « miraculeusement pacifique » selon les observateurs », a expliqué ainsi l’auteur de l’article paru sur le quotidien français La Croix.

« Dans toute l’Algérie, un vendredi de fête révolutionnaire », a titré pour sa part le très influent et incontournable média français Mediaprt. « Il faut probablement compter en millions le nombre d’Algériens qui, ce 8 mars, se sont approprié les rues et les espaces publics de la quasi-totalité des villes algériennes. Cette mobilisation jamais vue, souvent conduite par des femmes, a pris des airs d’immense fête pacifique et révolutionnaire. Le pouvoir a ce vendredi comme disparu », a indiqué encore le média fondé par le célèbre journaliste Edwy Plenel.

De son côté, France TV info s’est intéressé à la réaction des tunisiens par rapport à ces manifestations populaires  organisées un peu partout en Algérie. « Partageant plus d’un millier de kilomètres de frontière avec l’Algérie, la Tunisie suit très attentivement les manifestations en Algérie contre un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika. Tout en faisant preuve de beaucoup de prudence. Mais en privé, les Tunisiens s’inquiètent de l’évolution de la situation dans un pays très lié au leur », a expliqué ainsi à ce propos France TV Info.

« Non, l’Algérie ce n’est pas la Syrie  ! », a titré, pour sa part, le Courrier International qui a beaucoup misé sur le caractère pacifique et civilisé de cette contestation populaire. C’est dire enfin que la presse internationale est très impressionnée par la force et la profondeur de ces manifestations populaires en Algérie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE