Aucun barrage dressé par les forces police n’a pu résister face à la détermination des centaines d’avocats algériens qui ont manifesté aujourd’hui jeudi devant les portes du Conseil Constitutionnel  à Alger pour dire non au 5e mandat.  

Comme le montre cette vidéo, les avocats ont forcé un barrage de la police pour rejoindre le Conseil Constitutionnel et crier à tue-tête leur colère contre « le viol constitutionnel » qui a permis le 5e mandat. En contournant les barrières déployées par les forces de sécurité, les avocats ont réussi à organiser une imposante manifestation devant le Conseil Constitutionnel, l’institution qui doit se prononcer dans les jours à venir sur le bien-fondé de la légitimité de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika.

LAISSER UN COMMENTAIRE