Cette fois-ci, le menu de l’émission spéciale consacrée aux élections présidentielles du 18 avril prochain est très dense. Abdou Semmar et Hichem Aboud ont analysé, décrypté soigneusement les manifestations animées par les étudiants, les enseignants et les universitaires contre le 5e mandat. Le monde universitaire fortement mobilisé politiquement pourrait engendrer de graves problèmes au régime en place, prévient Abdou Semmar qui insiste sur la nécessité d’ouvrir le dialogue rapidement pour parer au risque de la paralysie des autres institutions de l’Etat. 

Par ailleurs, les deux chroniqueurs ont débattu longuement de la couverture médiatique internationale de l’état de santé d’Abdelaziz Bouteflika notamment concernant le reportage du journaliste du « Quotidien » diffusé par TMC. Abdou Semmar a expliqué les dessous du dispositif sécuritaire et politique qui garantit un secret sans faille à propos du véritable bulletin de santé d’Abdelaziz Bouteflika. Mais Hichem Aboud et Abdou Semmar se sont opposés sur la fiabilité et la légitimité de ce reportage qui a suscité un énorme buzz en Algérie. Pour Abdou Semmar, ce reportage de l’émission « Quotidien » a dévoilé les mauvaises intentions du régime algérien et sa volonté malsaine de dissimuler la vérité à nos compatriotes. Pour Hichem Aboud, il s’agit d’une opération douteuse qui vise à déstabiliser politiquement l’Etat algérien. Débat, analyse et commentaire sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE