Les passagers du Vol n° ZI222 de la compagnie Aigle Azur qui devait relier Alger à Paris le mardi soir à 20 H 10 sont en train de vivre un véritable cauchemar jusqu’à cette heure tardive de la nuit à l’aéroport international d’Alger. 
Ces passagers sont totalement désorientés et livrés à eux-mêmes depuis de longues heures en raison d’un énorme retard inexpliqué de l’avion qui devait les transporter jusqu’à Paris. Aucun agent de la compagnie d’Aigle Azur n’a fourni à ses passagers des explications rationnelles ou convaincantes. Désormais, leur vol est estimé à 4 H du matin. Mais là encore, aucune confirmation officielle ne leur est parvenue. Pis encore, ces passagers ont beaucoup peiné pour accomplir les formalités de contrôle au postes de la Police aux Frontières (PAF) à cause de leurs cartes d’embarquement désuètes.
Il aura fallu l’intervention de plusieurs officiers pour démêler cette situation complexe qui procure des sueurs froides à des familles entières ou des femmes accompagnées par des enfants en bas âge. Aigle Azur va-t-elle présenter ses excuses à ses passagers infortunés ?

LAISSER UN COMMENTAIRE