Le chef d’état-major et vice-ministre de la Défense, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, s’est une nouvelle fois adressé aux Algériens. Et dans ce message, l’homme fort de l’armée algérienne n’a pas diabolisé les manifestants comme il avait tenté de le faire dans ses précédents messages. Ceci dit, en dépit de ce ton apaisant, le chef d’état-major a lancé de nouvelles mises en gardes concernant les conséquences des manifestations populaires enclenchées contre le 5e mandat. 

Ahmed Gaïd Salah a laissé entendre que ces manifestations  peuvent exposer l’Algérie à des menaces aux « retombées imprévisibles ». En effet, le vice-ministre de la Défense Nationale a demandé aux Algériens de « s’ériger en rempart contre tout ce qui pourrait exposer l’Algérie à des menaces aux retombées imprévisibles ».

« Le fait que l’Algérie a pu réunir les facteurs de sa stabilité […] a déplu à certaines parties qui sont dérangées de voir l’Algérie stable et sûre, mais veulent la ramener aux douloureuses années de braise, lors desquelles le peuple algérien a vécu toute forme de souffrances et payé un lourd tribu », a fait savoir Gaïd Salah dans une allocution prononcée en marge d’une visite de travail à l’Académie militaire de Cherchell.

« Nous sommes conscients que cette sécurité et cette stabilité ainsi retrouvées continueront à s’ancrer et s’enraciner, que le peuple algérien continuera à en jouir, et que l’Armée Nationale Populaire demeurera le garant de cet acquis si cher, grâce auquel notre pays a retrouvé sa notoriété « , a déclaré encore le chef d’état-major. Ce dernier a conclu son discours avec un message qui ne manquera pas de faire couler beaucoup d’encre puisqu’il a affirmé que l’armée algérienne est composée « des hommes qui connaissent parfaitement les ennemis de leur peuple et leur patrie, qui sont parfaitement conscients de leurs desseins macabres et de leurs portées, et qui sauront, sans doute, préserver leur histoire nationale et valoriser leur Révolution et ses artisans ».

LAISSER UN COMMENTAIRE