Coup dur pour les partisans du 5e mandat. Le charismatique Sid Ahmed Ferroukhi, député du FLN et tête de liste de ce parti lors des dernières élections législatives, ancien ministre de l’Agriculture, un homme politique très respecté et disposant d’une bonne popularité, vient d’annoncer sa démission du Parlement et du FLN ! 

« Alors que nous vivons depuis ces derniers jours des moments exceptionnels, dans notre pays , notre devoir est d’entendre , d’écouter et de nous imprégner d’une grande sagesse pour accompagner ce mouvement social important pour l’avenir de notre pays », a déclaré Ferroukhi dans une lettre publiée sur son compte Facebook ce lundi pour signifier son profond désaccord avec la manière utilisée en ce moment par le régime algérien pour traiter la colère populaire des Algériens contre le 5e mandat.

« J’ai toujours pensé que l’exemple et l’exemplarité sont des vertus indispensables pour construire de nouveaux possibles en phase avec l’aspiration de nos concitoyens », écrit encore le député dans cette où il explique les tenants et aboutissants de sa décision.  « Je suis convaincu, comme beaucoup d’entre vous, que nous nous retrouvons dans un des moments les plus glorieux de l’histoire de notre nation et qu’il est nécessaire de faciliter et d’accompagner l’émergence des nouvelles générations , de nouvelles formes de gouvernance et de faire confiance à de nouvelles compétences, jeunes, crédibles , légitimes capables de concrétiser les espérances de notre société », explique encore l’un des plus célèbres députés du FLN.

« Pour toutes ces raisons évoquées, je vous informe que je présente ma démission de l’Assemblée Populaire Nationale et mets fin à mon appartenance au parti FLN que j’ai rejoint lors des législatives de 2017, avec l’espoir de contribuer à un renouveau au cœur du monde politique », annonce enfin Sid Ahmed Ferroukhi en précisant q’il continuera « en tant que citoyen, à être disponible pleinement pour mon pays et ce quelles que soient les circonstances ».

LAISSER UN COMMENTAIRE