Les Algériens ne veulent plus se contenter des logements, du pain et des aides sociales financées à coup de milliards de dollars par le régime en place. Les Algériens veulent, désormais, la liberté. C’est avec ces mots que le rédacteur en chef d’Algérie Part, Abdou Semmar, a résumé les tenants et aboutissants de ces manifestations populaires contre le 5e mandat lors d’une interview accordée à TV5 Monde, la plus grande chaîne de télévision francophone du monde qui diffuse dans les quatre coins de la planète. 

Par ailleurs, Abdou Semmar a expliqué que cette mobilisation populaire va se renforcer dans les jours à venir en raison de la réaction incroyable du régime algérien qui refuse de donner des gages de changement à la rue. Face à cette situation, les prochaines manifestations risquent de redoubler de vigueur et les autorités algériennes seront confrontées à un véritable risque d’instabilité majeure. L’entêtement des autorités algériennes et leur incapacité à mener le dialogue avec la rue pourrait mettre l’Algérie dans une posture très complexe. Analyse et décryptage sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE