La tension est en ce moment très vive à Alger-centre. Des milliers de jeunes manifestent dans les rues contre le 5e mandat et expriment leur colère contre le statu-quo. Ces jeunes ont secoué tout le centre de la capitale Alger avec leurs chants fervents et engagés qui dénoncent la « continuité » du régime algérien et les 20 ans de règne d’Abdelaziz Bouteflika. 

En face, un grand nombre de policiers ont été déployés au niveau de la Grande Poste et de la rue Didouche Mourad pour bloquer la marche de ces jeunes manifestants qui continuent d’affluer de tous les quartiers populaires comme El-Harrach ou Bach Djerrah vers le centre de la capitale. Le tunnel des Facultés à Alger est pris d’assaut par ces manifestants dont le nombre ne cesse pas d’augmenter au fur des minutes qui s’égrènent.

Pour l’heure, aucun affrontement violent n’a été signalé, mais les forces de sécurité sont aux aguets et surveillent particulièrement l’évolution de cette situation inédite.

LAISSER UN COMMENTAIRE