Mokrane Ait Larbi, le directeur de campagne du candidat Ali Ghediri, a réagi rapidement à la polémique enclenchée à la suite de la publication par le Conseil Constitutionnel d’un récépissé indiquant qu’il avait remis lui-même à la place d’Ali Ghediri le dossier de candidature au scrutin présidentiel du 18 avril prochain. Le récépissé a été, par la suite, délivré par le chargé du dossier au Conseil constitutionnel à Mokrane Ait Larbi.

Ce dernier a fait savoir que « le chargé du dossier au Conseil constitutionnel a procédé à la vérification des pièces et documents avec le coordinateur de la campagne auquel il a délivré un récépissé sur un formulaire, en vigueur depuis plusieurs années », a expliqué Mokrane Aït Larbi dans un communiqué diffusé ce dimanche après-midi.

 

Le directeur de campagne d’Ali Ghediri affirme dans le même communiqué que « la loi fait obligation à tout candidat de se présenter personnellement au Conseil constitutionnel pour y déposer son dossier ». Signalons enfin que l’équipe de campagne d’Abdelaziz Bouteflika n’a pas encore donné signe de vie et aucune information n’a filtré sur le sort du 5e mandat. Cependant, plusieurs sources concordantes indiquent que le nouveau directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika, Abdelghani Zaalane va lui-même le déplacement au Conseil Constitutionnel pour déposer le dossier de candidature d’Abdelaziz Bouteflika. Le suspense est toujours à son comble…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE