C’est une nouvelle Algérie qui est en train de naître sous nos yeux. Voila la leçon qu’il faut tirer de ce vendredi 1 mars, tonne Abdou Semmar sur le plateau de l’émission spéciale consacrée aux élections présidentielles du 18 avril prochain. Le chroniqueur est revenu sur le fossé qui sépare les dirigeants algériens de ces manifestants qui leur donnent une magnifique leçon de civisme, de courage et de patriotisme. 

« Le peuple a parlé, écoutez-le ! », a insisté Abdou Semmar en compagnie de Hichem Aboud sur ce plateau où les deux journalistes essaient de trouver des plans qui apporteront des solutions à la crise actuelle en Algérie. Reporter les élections et organiser en urgence la conférence nationale pour le changement, préconise Abdou Semmar. Identifier des représentants légitimes de la rue et entamer le dialogue avec le pouvoir, suggère Hichem Aboud. Débat, commentaire et analyses à suivre sur :

LAISSER UN COMMENTAIRE