A Alger, la marche contre le 5e mandat  a commencé depuis plusieurs minutes dans le quartier populaire de Belouizdad (ex-Belcourt). Des centaines de manifestants tentent de se diriger vers la Place du 1er Mai pour rejoindre d’autres groupes de manifestants qui ont commencé leur rassemblement pacifique sous haut surveillance policière. 

Pendant ce temps-là, des centaines de personnes se rassemblent petit à petit au niveau de la Grande Poste pour lancer une autre manifestation contre le 5e mandat. Le dispositif sécuritaire est toujours présent, mais il semble beaucoup moins important que celui qui a été mis en oeuvre autour de la Place du 1er Mai.

En revanche, un important mouvement de manifestants anit-5e mandat a été constaté sur la Place Audin à Alger-centre. Des centaines de personnes tentent de marcher sur le boulevard Didouche Mourad en criant « Slimia Slimia » (Pacifique, pacifique) dans l’optique d’éviter tout affrontement avec les forces de sécurité dont les gros camions ont été stationnés au niveau de cette grande artère de la capitale Alger très tôt dans la matinée de ce vendredi.

LAISSER UN COMMENTAIRE