Les services de sécurité ont réprimé sévèrement ce jeudi matin le rassemblement que des dizaines de journalistes algériens ont tenté d’organiser pour dénoncer et dire non au 5e mandat brigué par Abdelaziz Bouteflika. Selon des sources, près de 20 arrestations ont été au moins déplorées lors de ce rassemblement organisé sur le place de la liberté de la Presse, située au coeur de la rue Hassiba Ben Bouali,  à Alger-centre. 

Parmi les journalistes arrêtés de manière musclée par les services de sécurité, on peut citer Samir Benarbi, Abdelwakil Blam, Leila Berrato, la correspondante de RFI ou Abdelatif Belkaim de la chaîne de télévision Al-Djazaïria TV. Selon nos sources, la plupart de ces journalistes ont été relâchés plus tard après avoir été emmenés au poste de Police. De nombreux journalistes des médias publics ont participé également à ce rassemblement qui dénonce la volonté du régime algérien d’imposer le 5e mandat en dépit des manifestation populaires qui réclament du changement.

LAISSER UN COMMENTAIRE