Ali Ghediri est parti aujourd’hui mercredi à l’hôpital militaire d’Ain Naâdja pour obtenir le certificat médical avec lequel il complétera son dossier de candidature aux élections présidentielles, a-t-on appris de sources proches de l’entourage du général à la retraite. 

Ce dernier affiche toujours sa détermination de maintenir sa candidature au scrutin présidentiel du 18 avril prochain en dépit des soubresauts politiques que connait le pays. Ali Ghediri et son entourage continuent de croire que seul le processus électoral peut sortir l’Algérie de l’impasse et empêcher le 5e mandat.

Ali Ghediri ne semble donc pas partager les revendications des manifestants qui sortent dans la rue pour réclamer l’arrêt du processus électoral afin d’empêcher la réalisation du 5e mandat d’Abdelaziz Bouteflika. Le général à la retraite et ancien responsable du ministère de la Défense nationale est en train de négocier une alliance avec plusieurs autres candidats indépendants pour mettre en place une stratégie de guerre qui lui permettra de constituer un bloc contre le 5e mandat brigué par Abdelaziz Bouteflika.

LAISSER UN COMMENTAIRE