Au QG de campagne du 5e mandat d’Abdelaziz Bouteflika, on enchaîne les réunions pour étudier l’option d’organiser une marche populaire dans les rues d’Alger en faveur du 5e mandat, a-t-on appris de sources sûres et proches de Sellal, le directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika. 

L’équipe de campagne du 5e mandat entend à travers cette marche « riposter » aux manifestants qui s’opposent au 5e mandat. Mais pour l’heure, l’option d’une grande marche à Alger est uniquement en cours d’étude car les collaborateurs de Sellal ont été instruits de peser le pour et le contre pour évaluer tous les risques de sécurité que cette manifestation publique pourrait susciter. Cela signifie qu’aucune décision officielle n’a été encore prise.

En revanche, un appel à manifester a été lancé pour organiser un rassemblement de soutien « à la candidature de Monsieur Abdelaziz Bouteflika » à Paris, la capitale française. Ce rassemblement a été présenté comme un homme et soutien à « l’artisan de la concorde civile, de la paix  et la stabilité du pays ». « Il est de notre devoir de préserver la paix retrouvée », ont affirmé les organisateurs de cette initiative selon lesquels le « 5e mandat » signifie le non retour à l’anarchie et la violence ». Ce rassemblement devra avoir lieu le Dimanche  3 mars  à 14 H au niveau de la place de la République à Paris.

Trois organisations sont derrière cette initiative. Il s’agit du Conseil National de l’Immigration, du Mouvement Citoyen Algérien en  France et de l’Association des Entrepreneurs Algériens de Paris.

LAISSER UN COMMENTAIRE