Aujourd’hui, le lundi 25 février la contestation contre le 5e mandat a franchi une nouvelle étape. Une centaine d’avocat, parmi les plus influents et connus de toute l’Algérie, ont organisé un rassemblement contre le 5e mandat brigué par Abdelaziz Bouteflika. Cette manifestation a été organisée au sein du célèbre tribunal Abane Ramdane. Une initiative inédite qui marque un tournant majeur dans cette mobilisation citoyenne qui se met en place contre le 5e mandat à travers toute l’Algérie. 

La corporation des avocats est une puissante corporation en Algérie. C’est aussi une corporation très influente. De nombreux avocats ont des entrées importantes au sein du sérail. Leur voix est très écoutée et les dirigeants algériens mesure parfaitement leur poids politique. Il y a près de 40 mille avocats à travers toute l’Algérie. Le ralliement de cette corporation aux manifestations contre le 5e mandat risque de créer de nombreuses complications pour le régime algérien.

Ces derniers temps, les avocats algériens ont joué un , rôle très important dans plusieurs affaires qui ont défrayé la chronique en Algérie. Grâce à la mobilisation et pressions exercées par les avocats, des journalistes, activistes et des artistes ont été relâchés à la suite d’un emprisonnement arbitraire. Les avocats algériens ont également joué un rôle stratégique dans le débat autour des libertés publiques qui sont régulièrement bafouées en Algérie. Aujourd’hui, les robes noires ont entamé une nouvelle lutte pour défendre les manifestants algériens qui réclament le départ du régime et le l’alternance démocratique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE