L’ancien Premier-Ministre, Abdelmalek Sellal, a été ému et secoué par les images de ces manifestants qui ont déchiré le portrait d’Abdelaziz Bouteflika lors des rassemblements contre le 5e mandat organisés dans plusieurs régions à travers le pays. Dans un entretien exclusif qui sera diffusé ce dimanche à 20 H 30 sur Amel TV, l’actuel directeur de campagne du 5e mandat de Bouteflika n’a pas caché qu’il a eu « les larmes aux yeux » lorsqu’il avait vu ces images qu’il juge « poignantes ». 

Ce soir à 20 H 30, Sellal a répondu aux questions que soulève la protestation populaire qui grandit à travers toute l’Algérie contre le 5e mandat. Sellal défendra toujours le bilan d’Abdelaziz Bouteflika et croit dur comme fer que le meilleur est encore à venir pour les Algériens après le 18 avril 2019. Dans ses réponses aux questions d’Amel TV, Sellal estime que la « continuité » est nécessaire et justifiée au regard des réalisations accomplies durant les 4 mandats précédents.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE