Le directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika, Abdelmalek Sellal, s’exprimera pour la première fois depuis l’éclatante mobilisation populaire contre le 5e mandat dans les rues d’Alger et plusieurs autres grandes villes du pays. Sellal a donné sa première interview, dans un contexte bouillonnant, à la chaîne de télévision privée Amel TV dont les studios sont basés à Paris. 

Sellal s’est plié à l’exercice de l’interview au moment où tous les Algériens attendent des réponses claires et précises à leurs préoccupations. Et pour ce faire, le directeur de campagne du 5e mandat n’a pas hésité à répondre sans faux fuyant aux questions chocs des journalistes d’Amel TV. En effet, au cours de cette première interview qui sera diffusée ce dimanche soir à 20 H 30 sur AMEL TV, Sella parlera en toute franchise de la colère des algériens, des manifestations qui ont secoué le pays, de l’état de Santé d’Abdelaziz Bouteflika, de son absence sur la scène politique, des ses véritables capacités à diriger le pays ainsi que des réformes promises dans la lettre de candidature du Président sortant.

Dirigée par Hichem Aboud, Amel TV est aujourd’hui la seule télévision qui ose franchir les lignes rouges imposées par les autorités algériennes à la presse. Abdou Semmar et Merouane Boudiab, les deux journalistes et responsables d’Algérie Part, ont participé activement à l’élaboration de cette interview qui ne manquera de fournir des éclairages importants sur ce qui attend les Algériens au cours de ces élections présidentielles. Pour rappel, le trio Abdou Semmmar, Hichem Aboud et Merouane Boudiab animent chaque jour un spécial des élections présidentielles 2019 pour analyser sans langue de bois et sans la moindre compromission les dessous de ce scrutin présidentiel déterminant pour l’avenir de l’Algérie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE