Ali Benhajd, l’ex-leader du FIS, le parti islamiste dissout au début des années 90, a été hospitalisé ce samedi à l’hôpital Parnet, à savoir le CHU Nafissa Hamoud à Hussein Dey (Alger). Ali Benhajd a été maintenu sous surveillance médicale à la suite des brutalités dont il avait été victime au cours d’une arrestation musclée opérée par des policiers en civil ce samedi matin à quelques encablures de son domicile familial à Kouba dans la banlieue  d’Alger. 

Les images de cette arrestation d’une violence inouïe ont été filmées par un témoin oculaire. Les policiers se sont particulièrement acharnés contre l’ex-leader du FIS qui fait régulièrement l’objet de mauvais traitements de la part des services de sécurité. Depuis l’avènement des appels à manifester contre le 5e mandat qui circulent massivement sur Internet, force est de constater que la surveillance policière autour d’Ali Benhadj s’est dramatiquement renforcée.

LAISSER UN COMMENTAIRE